Le Suspect…

JWT Paris renouvelle les codes publicitaires du marché pour Mopralpro.

L’agence de communication JWT Paris signe un film drôle et original pour Mopralpro, en rupture totale avec les codes classiques du secteur pharmaceutique. Cette campagne constitue un levier différenciant et marquant pour interpeller le public sur les brûlures d’estomac fréquentes, un mal qui concerne 6,3 millions de personnes en France, et les sensibiliser au traitement proposé par les Laboratoires Bayer Santé Familiale.

Le film, intitulé Le suspect, se veut résolument en rupture avec le schéma traditionnel problème-solution proposé par le secteur pharmaceutique. Il met en scène un homme qui, interrogé au commissariat sur ses activités de la veille, utilise comme alibi ses brûlures d’estomac, alors que la réalité de sa journée, montrée via des flashbacks, est tout autre. Les allégations du suspect sont rapidement contredites par les policiers lorsque ceux-ci s’aperçoivent qu’il utilise Mopralpro, qui permet aux personnes souffrant de ces maux de profiter pleinement de leur journée : le médicament devient une preuve incriminante pour le suspect.

Pour réaliser cette campagne, JWT Paris et les laboratoires Bayer Santé Familiale ont fait appel au réalisateur danois Klaus Spendser, un spécialiste des comédies qui excelle dans la mise en scène de situations humoristiques.


Le film sera diffusé du 14 octobre à février prochain, dans une version de 30 secondes, puis de 22 secondes.