Ce mois-ci, et à l’occasion d’Octobre Rose, nous avons vu défilé sur IEUP pléthore d’opérations visant à protéger les boobs des femmes contre le cancer du sein.

Aujourd’hui, je voudrais vous présenter le travail de Ogilvy Grèce : le premier soutien-gorge connecté à Twitter.
Développé en collaboration avec Nestlé Fitness, le “Nestlé Tweeting Bra” est un soutien-gorge d’un nouveau genre. Connecté au réseau social aux 140 caractères grâce à un ingénieux système informatique dissimulé dans son armature, le “bra”, à chaque fois qu’il est retiré, génère automatiquement un tweet destiné à la prévention et à l’auto-examination (peut-être que cette expression n’existait pas avant aujourd’hui) des boobs de sa propriétaire.

En effet, il faut savoir que le cancer du sein est une maladie grave, qui touche en France 1 femme sur 8 et que dans le monde, une femme en meurt toutes les 53 minutes.

J’ai cassé l’ambiance peut-être ?

Pour maximiser la portée de son action, Ogilvy à fait appel à la présentatrice la plus «famous» de Grèce : Maria bacodimou ! (C’est une sorte de Nikos, mais avec des boobs en fait…)

Maria, dans son immense magnanimité à accepter de porter le Tweeting Bra pendant deux semaines. (On espère qu’ils lui ont filé plusieurs modèles quand même…) Un excellent moyen pour faire passer le message aux 149 000 followers de la présentatrice !

Allez, je vous laisse avec la vidéo de présentation du concept : un blockbuster grec, rempli de boobs, de chats et de licornes unijambistes. Ou pas.

αντίο