Depuis la cure de désintox de Grand Tonton Evin, on peine à voir de véritables campagnes d’envergures pour des marques de vins et spiritueux en France.

Nous pouvons cependant nous tourner vers des prises de parole audacieuse à l’étranger, même pour des marques typiquement françaises !

C’est le cas de Grey Goose, marque de vodka née à Cognac (près de Bordeaux) en 1997.

Grey Goose signe cette année la plus importante campagne de son histoire, qui derrière l’accroche «Fly Beyond», nous dévoile un dispositif pleinement intégré.

La campagne élaborée en collaboration avec le groupe WPP (une team parisienne, une team new-yorkaise), démarre par un spot nous dévoilant l’histoire de Grey Goose, d’hier à aujourd’hui, et de son fondateur, le maître de Chai François Thibault.

Ce spot qui sera diffusé sur les chaînes américaines a été réalisé par Nicolas Widing Refn (« Drive », « Only God Forgive ») et nous présente l’histoire de cette vodka so french à travers le récit d’un barman à l’accent et au flegme si patriote.

Nous y apprenons notamment aux travers de ses paroles et de quelques références (pas du tout caricaturales), les difficultés rencontrées par François Thibault, après avoir voulu créer une vodka au pays du vin et du cognac.

Comme vous vous en doutez, ce spot met également en avant le succès international de cet alcool, malgré les obstacles, pour finir sur une scène extrêmement forte où l’on voit François Thibault rentrer pour s’accouder au bar et déguster une Grey Goose (après avoir été salué par ses anciens réfractaires). 

Ce spot est complété d’un dispositif digital-outdoor assez particulier et bien ficelé.

Les mobinautes sont invités via Instagram à poster une photo de paysage avec le hashtag #FlyBeyond. Une fois cela fait, ils auront peut-être la chance de voir leur prise de vue re-brandée dans l’univers de Grey Goose et affichée sur le célèbre panneau de Time Square, à New York. À la suite de quoi ils recevront par Clear Channel un justificatif de la publication.

Grey Goose intagram ieup

À New York toujours, la marque va créer une pop-up Boulangerie à la française qui permettra à quelques privilégiés d’échanger avec François Thibault et de s’envoler d’ivresse avec son nectar clair comme l’eau de roche.

Enfin, outre une annonce presse très douce et épurée (Cf. Fin d’article), la marque se nourrit au travers de nombreuses vidéos web qui exposent la fabrication de Grey Goose (avec l’apparition une nouvelle fois de François Thibault) ainsi que diverses recettes de cocktails.




Cette campagne est un exemple pour d’autres marques de vins et spiritueux à l’étranger. D’un montant d’investissement difficilement imaginable, elle permettra sans doute à Grey Goose de taper fort et bien, avec des dispositifs innovants, mais pourtant simples et ludiques. Ainsi la marque s’adresse parfaitement à l’ensemble de ses consommateurs qui ne sont pas tous des digital-addicts.

Elle permet également de nourrir pleinement la marque et d’inscrire son histoire dans la durée pour un rayonnement international (également en France, merci internet !) qui confortera sans doute le succès du produit.

Grey Goose ap ieup

 

Sources : Adweek // Wine Business News