Depuis les rééditions des modèles Aviator il y quelques années, Ray-Ban s’assoit allègrement sur le marché des lunettes de soleil. Cette marque est l’incarnation même du cool, des vacances entre potes et un peu de la frime comme le souligne la baseline « Never Hide ». Dans la campagne #nofilterjustrayban lancée en Belgique par DDB Brussels, la marque fait d’une pierre deux coups : balader son côté gentiment tapageur sur des tramways à travers la ville et sur le net, et permettre aux gens de tester la vie en Ray-Ban.

 

Trois villes historiques ont été ciblées pour l’opération : Anvers, Gand et Bruxelles. Trois villes dans lesquelles des tramways ont été transformés en Ray-Ban géantes : à l’extérieur, un total covering noir mat avec le logo de la marque bien visible qui rappelle ses montures reconnaissables, et à l’intérieur, des vitres teintées selon le nuancier de ses verres protecteurs. L’agence aurait pu se contenter de ce test à grande échelle pour convertir le public belge au style de vie Ray-Ban.
Beaucoup de marques ont utilisé les transports en commun comme support, mais peu ont su utiliser ce média à si bon escient. Plus que prouver la qualité du produit (est-elle encore à faire ?), cette campagne promeut un art de vivre. Les couleurs sont joyeuses et rendent la traversée de la ville agréable. Tout est shiny en Ray-tram, premier constat.

 

Dans la rame sont affichées des incitations à partager l’expérience sur Instagram avec le hashtag #nofilterjustrayban ce qui permet d’avoir une chance de gagner un « surprise pack » de la marque.

Ray-Ban-affiche

Toutes les créations sont visibles sur le site dédié nofilterjustrayban.com.

Ray-Ban Site Capture

Et c’est en passant du street au web que cette campagne arrive à se recentrer sur son cœur de cible : les jeunes.
L’été est sans aucun doute la période où tout jeune branché est rivé sur Instagram à essayer tous les filtres pour rendre son repas du jour plus appétissant ou bien pour peaufiner le bronzage de ses orteils sur la plage. En planifiant cette campagne début septembre, DDB a garanti au géant lunettier une audience de qualité en donnant l’impression aux usagers de prolonger leurs vacances.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et en égratignant Instagram avec ce hashtag un peu long mais bien senti, Ray-Ban renforce son image de marqueur de tendances historique (« Genuine since 1937 » après tout !) et assure un petit buzz polémique sur les réseaux sociaux.

C’est complet. Un sans-faute… Ou sans-filtre.