Il y’a quelques mois, le Centre de Prévention contre le Suicide Belge nous montrait une utilisation ingénieuse et astucieuse du pre-roll publicitaire dans les vidéos.

Aujourd’hui, c’est l’agence VML Australia qui nous démontre que ce petit spot publicitaire situé en amont de nos vidéos peut provoquer chez nous, autre chose qu’une incontrôlable envie de cliquer sur le bouton “skip” situé dans son coin inférieur droit.

En effet, à l’occasion de la semaine des personnes disparues, VML a eu l’idée d’utiliser le pre-roll Youtube pour diffuser le portrait des personnes australiennes disparues.

missingperson

Ici, pas de bouton “Skip” mais un “Yes I have” et un “No I haven’t” : Oui, j’ai vu cette personne ou non, je ne l’ai pas vue.

En 5 jours, l’application compte plus d’un million de vues et 238 “Yes I have”

Le plus de cette opération réside dans sa géolocalisation : en effet, les portraits sont seulement diffusés dans les régions ou les disparus ont été aperçus pour la dernière fois. Une façon d’optimiser idéalement leur portée.

Une opération qui ne révolutionnera pas le monde de la communication mais qui a le mérite d’utiliser un support moderne et original. En effet, avec le pre-roll, nous sommes loin des affichettes collées sur les lampadaires ou des très agressives “alertes enlèvement” diffusées à la télévision.