Après Psy et son Gangnam Style, revisité à l’occasion du Super Bowl pour la célèbre marque de pistaches, c’est au tour de Dennis Rodman de faire son entrée. Et dans ce monde déjanté propre à Wonderful Pistachios, l’ancien joueur de basket tourne ses relations avec Kim Jong Un en dérision.

Qui n’a pas entendu parler de la deuxième visite que Dennis Rodman a rendue au leader de la Corée du Nord ces derniers jours ? Cet ancien membre de la NBA a pris le parti de l’assumer et d’en rire dans une publicité qui peut laisser perplexe, intitulée « Get Crackin ».

Wonderful Pistachios nous présente donc cet ancien sportif face à un sosie de Kim Jong Un, lui expliquant ce qui pour lui, est le secret de la paix dans le monde. Lorsqu’il révèle sa réponse à savoir, « Pistachios », le leader Nord-Coréen, qui n’a pas l’air d’accord avec lui, décide de le lui faire savoir en appuyant sur un bouton représentant manifestement l’arme nucléaire. Dennis Rodman disparait ensuite dans un champignon de fumée, s’ensuit la conclusion du narrateur : « Dennis Rodman does it because he’s nuts » (Dennis Rodman l’a fait parce qu’il est fou).

Cependant, une question subsiste :

Ceux qui pensent que Dennis Rodman fera augmenter les ventes de pistaches pensent-ils également que les pouces facebook sauveront les enfants de la famine ?

Rien n’est moins sûr …

wonderful pisachios 02

wonderful pisachios 03

wonderful pisachios 04