Souvenez-vous, en septembre 2012, DDB signait une campagne print saisissante pour faire de l’illéttrisme la grande cause nationale 2013.

 

Le concept : détourner les codes visuels habituels de la pub ou seul le texte permettait de saisir le message, à savoir une mise en garde contre le problème de l’illéttrisme, qui touche plus de deux millions de personnes en France.

illettrisme-DDBParis

Un an après, l’agence parisienne décline sa campagne primée récemment à Cannes avec un spot TV, façon blockbuster hollywoodien.
Jouissant d’une réalisation parfaite, ce film, d’une durée de 45 secondes transporte le spectateur dans un univers post-apocalyptique rempli de météorites et des gros fusils.

Là encore, seule une lecture attentive du message permet d’en saisir le sens.

Cette campagne sera diffusée dès le 16 septembre, hors écrans pubs, sur Canal+ ainsi que sur les différentes chaines du groupe France Télévisions.
Le cinéma est lui, à l’étude.
De notre point de vue, cette campagne, une extension naturelle de celle parue l’année dernière, est une vraie réussite, aussi bien du point de vue de la réalisation que de la portée de son message.