Un poème de Charles Bukowski déclamé par la voix grave et rocailleuse de Tom O’Bedlam, c’est le choix qu’a fait la marque de whisky, Dewar’sWhite Label” pour illustrer le slogan « live true ».

« L’alcool permet de se sentir bien même en compagnie d’écrivains. ». Tels étaient les propos de Bukowski, connu autant pour sa plume que pour ses frasques dues à l’alcool. Un personnage à la vie chaotique, qui concevait bien moins l’écriture comme un choix de vie que comme un besoin incontrôlable. Un acte vrai, qui doit s’imposer, jaillir, exploser de façon naturelle, sans artifice. Ne pas tricher, ne pas agir pour de mauvaises raisons, ne pas perdre son humilité ; voilà ce qu’explique son poème « so you want to be a writer » (alors comme ça, on veut être écrivain ?) publié en 2002 à titre posthume et repris en parti dans cette publicité.

Certains diront qu’utiliser l’œuvre d’un écrivain mort depuis bientôt vingt ans, sans qu’il puisse exprimer son avis sur le sujet, est inacceptable. Certains penseront que Bukowski aurait désapprouvé l’association d’un de ses textes à une publicité. Certains encore affirmeront même que le spot est mauvais et qu’il s’agit là d’une énième campagne incitant à la consommation d’alcool.

Mais au final, ce qui est vraiment regrettable, c’est que Bukowski lui-même n’ai pas pu tirer profit de cette publicité pour pouvoir s’acheter quelques bonnes bouteilles.

Et même s’il ne s’agit que d’une simple opération marketing, qu’importe la raison pourvu qu’on ait l’ivresse de Bukowski.

Si toi aussi tu veux écouter les Contes de la pub ordinaire, ↓ c’est par ici ↓

dewar's 02

dewar's 03

dewar's 04

 

so you want to be a writer

alors comme ça on veut être écrivain