Les chaînes de fast-food sont souvent associées à l’image de grandes firmes nord-américaines délivrant de la nourriture peu saine à travers le monde. C’est dans la plupart des cas, un fait véridique.

Les divers scandales sanitaires de ces derniers mois – Cheval, mon amour – n’ont pas aidé à rassurer la clientèle, qui dans un contexte de crise est en recherche de proximité et de qualité.

Pourtant, certaines enseignes, bien qu’internationales, se distinguent de par leurs approvisionnements locaux. C’est le cas de Mc Donald’s dans de nombreux pays.

Afin de rassurer la « mère nourricière » anglaise, la marque Mc Donald’s, accompagnée de son agence Leo Burnett London, nous délivre un spot des plus enfantins dans lequel nous voyons des bambins s’amuser avec des jouets en référence à l’univers fermier.

Loin du territoire habituel de la marque dans d’autres pays – le plus couramment suite aux conseils du groupe TBWA\ -, Mc Donald’s ici adopte un discours «protectionniste» avec le claim suivant  «The nation’s farms need you», impliquant le parent dans une logique de consommation de proximité. On est loin de l’image première que nous pourrions avoir d’une marque telle que Mc Donald’s.

Pourtant elle parait être légitime à de telles prises de paroles lorsque l’on sait qu’en Angleterre, Mc Donald’s se fournit auprès de plus de 17 000 fermes irlandaises et anglaises.