Mini est clairement ce que l’on pourrait appeler une Lovemark.

Le respect étant acquis de longue date de par ses véhicules robustes et performants, la marque a joué depuis de nombreuses années sur la courbe émotionnelle en repositionnant ses produits comme des « voitures jouets » pour adultes.

Par conséquent, cela lui confère un statut privilégié. Celui d’un icône plébiscité par une communauté de consommateurs-prescripteurs importante.

En tout bons fans qui se respectent, ces aficionados des véhicules Mini aiment détourner les codes de la marque pour se les approprier, en les diffusant sur la toile.

Forte de se constat, la marque so british accompagnée de son agence Iris Worldwide, a souhaité rendre hommage à ses fans en mettant en avant leurs « minis » créations pour le marché anglais.

Le concept est simple, prenez une création d’un fan illustrant un véhicule de la marque, et transformez-la en annonce presse via un code visuel fixe.

mini_not_normal_ieup__4X3

Pour récolter un maximum de créations, la marque a lancé le hashtag – Mot dièse, si Bernard Pivot me lit#mininotnormal pour agréger l’ensemble des contenus, ainsi qu’un spot TV.

mini_not_normal_ieup_0

L’ensemble des créations est distillé sur la page Facebook de la marque ainsi que sur un Tumblr dédié à l’opération.