En cette période de vacances, beaucoup d’entre nous raffolent des nouvelles applications, après Instagram, c’est Instaweather qui inonde les réseaux sociaux de photos de vacances. Le principe est simple, il suffit de prendre une photo, et Instaweather s’occupe de faire pâlir de jalousie nos amis, en affichant nos données géographiques et météorologiques.

Cette application a inspiré l’agence Mayo Draft Fcb pour la nouvelle campagne de la Fundacion Gente de la Calle au Chili : Reality has no filters. Si pour nous, les mois de juillet et août sont synonymes de vacances, chaleur et destinations paradisiaques, au Chili nous sommes en plein coeur de l’hiver.

Cette campagne, en utilisant les mêmes plates-formes de réseaux sociaux que des millions d’autres Chiliens, vise à sensibiliser les utilisateurs à travers des images réelles des personnes vivant dans la rue. Selon la fondation « l’objectif principal de cette action est de sensibiliser les nouveaux membres, les bénévoles et les dons des particuliers et entreprises qui veulent changer cette réalité. »

Reality has no filter. Help us to change it.