La marque a décidé de frapper fort avec ce nouveau spot intitulé « Real men don’t fake it » (les vrais mecs ne trichent pas), assurément destiné à faire le buzz ! Des hommes musclés, des femmes sexy, le tout accompagné d’un 69ème degré et nous y sommes ! Une publicité à ne surtout pas prendre au sérieux !

Réalisée par le studio Portal A, cette vidéo joue sur le discernement du vrai et du faux, tout comme son dernier mascara « they’re real » (ils sont vrais). En effet, ce dernier promet à ses clientes de vrais cils ressemblant à des faux grâce à la longueur et l’épaisseur obtenue. C’est donc parti pour 1:18 min d’impertinence comme l’explique le directeur Américain du marketing de Benefit qui, la marque l’espère, fera rire les internautes. Une vraie publicité qui utilise les faux « paquets » d’hommes réellement musclés (quoi que…) rembourrés par les véritables mascaras, bref, on a compris le principe. Un spot destiné à promouvoir des cosmétiques, qui s’achève d’ailleurs par « Laughter is the best cosmetic » (le rire, le meilleur des cosmétiques). Plutôt malin de sous-entendre aux clientes que pour être belle, rien ne sert d’acheter les produits promus par le spot publicitaire…!

pub old

Bien moins récent que la « tendance vintage / rétro / hipster » (que Benefit cosmetic utilise plus que de raison), le sexe a toujours réussi à faire vendre ou tout du moins, faire parler de la marque qu’il illustre. Un shampooing, un hamburger, une moutarde (une moutarde ?) c’est à coup de messages subliminaux plus ou moins érotico-vulgaires que nous sommes régulièrement exposés dans le seul but de faire acheter le consommateur. Ce qui pouvait être drôle ou provoquant il y a trente ans de cela, s’essouffle de plus en plus, poussant les concepteurs/rédacteurs à toujours aller plus loin. Le problème étant qu’à force de ne pas vouloir passer à autre chose, cette méthode n’a que guère d’effet. Comique poids-lourd vu et revu, il lasse plus qu’il n’emballe.

Packaging rétro, codes vieillots, Benefit, les cosmétiques qui s’estompent.