S’il y a une constante dans la communication d’Apple, ce sont ces vidéos de présentation des nouveautés sur son site web. Des fonds unis, des adjectifs par dizaines et des gros plans sur les produits pour illustrer la manière dont le produit est conçu pour répondre à une promesse. Le succès de la méthode ne s’est jamais démenti et a permis de déclencher l’achat dans beaucoup de foyers à chaque génération d’iPhone, MacBook & co.

Alors quand Nike décide de mettre en avant la réflexion autour du design sur sa gamme Free, quoi de plus efficace que de le faire comme les copains de Cupertino ?

Tout y est! En terme de réalisation, on retrouve le fond gris dans lequel le produit se reflète, les mêmes visuels produit, les spécialistes en interview (et même la police utilisée pour les présenter) et des inserts sur les phases de conception et de test. Pour ce qui est du récit, la structure également est semblable : une question posée par un spécialiste qui explique la recherche technologique et le développement du produit, le design vu comme gage de qualité et qui répond précisément aux attentes des Nike fans.

 

 

 

Le tout est enveloppé d’une petite musique d’ascenseur guillerette, conclue par le swoosh (la virgule). Car comme Apple (ou encore McDonald’s ces derniers jours), Nike n’a pas besoin de se présenter.