Alors qu’en France nous préparons ardemment notre fête nationale qui aura lieu dimanche prochain, les États-Unis célébraient leurs nations le 4 juillet dernier.

La période est donc parfaite pour réveiller les sentiments patriotiques les plus forts, auprès d’un peuple qui subit – quoi que l’on en dise – les effets de la mondialisation et du libre échange.

C’est ainsi que la marque New Balance à faire valoir son implantation industrielle sur les terres de l’once Sam face à ses concurrents au travers d’une campagne signée Arnold Wordwilde composée de 4 spots.

Ainsi New Balance via des jeux très américains et à l’aide de ses 1 300 salariés manufacturiers bat à plates coutures les marques adverses puisque ces derniers n’en emploient aucun.

Outre que ces spots tournent délicatement en dérision les loisirs américains, cela nous alerte sur le fait que le sentiment nationaliste est plus fort que jamais suite aux effets de diverses crises et que la publicité est, et restera le reflet des sociétés.

Source : AgencySpy