On a pas mal parlé de Google Hangouts cette année, et de ses potentielles utilisations pour les marques. Si certains sont très optimistes, et vont jusqu’à voir dans le service de visioconférence la bouée de sauvetage de Google+, d’autres sont plus frileux, voire même complètement indifférents.

En effet, les marques qui se sont jetées à l’eau ne sont pas légion. Un des exemples les plus commentés (à part celui de Barack Obama mais la communication politique est une autre histoire), est celui de Glamour, qui a lancé une série de Hangouts sponsorisés avec ses stylistes et autres experts. Ces derniers présentaient des produits des marques associées, ainsi que des astuces liées à la mode et à la beauté. Ces séances de bavardages planifiés permettent de faire vivre le contenu du magazine et de générer du contenu vidéo cohérent avec sa ligne éditoriale.

Dans la mode, toujours, Donatella Versace a organisé une conférence Google Hangouts à l’occasion d’un lancement de collection à New York. Une vidéo de teasing la mettait en scène, expliquant qu’elle souhaitait impliquer ses fans via le Hangout, lors duquel un blogeur mode célèbre aux Etats-Unis présentait certains modèles en avant-première aux côtés de Donatella.

Finalement, une marque comme Cadbury a utilisé le service de Google à plusieurs reprises. Lors du premier, organisé pour remercier les 500 000 followers de la marque sur Google +, Cadbury a présenté une sculpture en chocolat représentant sa page Google+. Lors du suivant, Cadbury a organisé un chat avec son athlétique ambassadrice, Rebecca Adlington, qui s’est pliée aux questions des internautes ainsi qu’à une partie de carte en direct. Lors d’un troisième Hangouts, Cadbury a invité des amoureux du chocolat à discuter avec des experts Cadbury.

Google Hangouts est un moyen efficace d’impliquer ses fans dans sa communication, et d’humaniser sa marque en mettant en valeur les talents et les experts qui la construisent jours après jours. La mise en ligne des vidéos sur YouTube permet une génération importante de contenu contrôlé par la marque, qui s’inscrit alors dans un processus de storytelling plus général. En effet, organiser une conférence Google Hangouts a un intérêt si elle est intégrée à une logique de communication de long terme.

Ainsi, la pertinence du recours à cette solution dépend de la volonté de la marque, de sa cible, et donc principalement de son secteur. S’adresser directement à un public, voire échanger avec lui (courriers du lecteur, questions-réponses etc…), a toujours fait partie de l’identité d’un magazine de mode, qui est donc particulièrement pertinent pour ce genre de méthode. Un constructeur de voiture le serait moins, même s’il est toujours possible de faire de jolies choses avec un peu de créativité.

De la créativité, Old Spice en a fait preuve sur Hangouts, en mettant en scène leur très canin “Directeur Marketing”, Mr Wolfdog. Dans la vidéo ci-dessous, relayée très largement sur les divers réseaux sociaux, Mr Wolfdog annonçait qu’il se lançait dans la recherche d’un assistant.

Suite à une pré-sélection sur Twitter, des entretiens de recrutement eurent lieu via Google Hangouts. Le résultat donne quelque chose entre le génie et le total WTF.