À l’heure où l’espérance de vie ne cesse de croître dans les pays développés, les baby-boomers, génération X, Y, Z – et pourquoi pas AA, AB, etc. – cohabitent, se croisent, mais ne se ressemblent pas.

Et si les restaurants McDonald’s devenaient les lieux de rassemblements et d’échanges de ces personnes éclectiques ?

C’est de cette question qu’a sans doute démarré la réflexion de la célèbre marque de fast-food au Royaume-Uni, accompagnée de son agence Leo Burnett pour créer cette publicité nommée «Parallel Lives»

Au sein de ce spot au traitement stylistique surprenant – on se croirait dans un reportage de la TNT -, on y suit deux histoires parallèles. Celle d’un groupe de jeune et d’un vieil homme.
Tout les sépare, de leurs goûts musicaux à leurs modes de vie.
Pourtant ils ne cessent de se croiser. En bas de leur immeuble de quartier jusqu’au salon de coiffure.

Pourtant un endroit les rassemble vraiment : leur restaurant McDonald’s.

Bien que la chute paraisse évidente dès les premières secondes de la vidéo, elle reste belle, impactante en nous démontrant que la marque est et reste transgénérationnelle.