Vous le connaissez ce petit pays, a peine plus grand que le Portugal ?

Celui ou vous partiez en vacances pour pas cher et qui vous paraissait déjà tellement exotique. Celui qui, en moins d’un mois à mis fin à 60 ans de dictature et qui, dans la même année fait son entrée au festival de Cannes de la publicité.

C’est celle-là, l’exception maghrébine de la réclame.

Pas facile dans un contexte de tensions politiques et des coupes budgétaires à répétitions. Et pourtant, ils savaient que ce n’était pas impossible et ils l’ont fait.

Dans une région du monde ou le print et la tv étaient rois, ils ont réussis à faire de l’activation et du digital les clés de leur succès. A l’approche des Cannes Lions, un petit retour sur la « succès story » de ce pays et d’un réseau (Memac Ogilvy) s’impose… Voici comment un pays a su rivaliser avec les plus grands juste en jouant avec le contexte politique et culturel.

Ogilvy Label 10.12.13

Nicolas Courant, Creative Director Ogilvy Tunisie

Le commencement…

Tout commence par une opération d’activation primée aux Dubaï Lynx, pour Axe Dark Temptation, en 2011.

Ce sera le début de l’incroyable montée en force d’une petite agence encore inconnue des festivals. Cette opération d’activation digitale utilisera les leviers qui sont à sa portée : culturels, sociaux et digitaux (via Facebook). Sans oublier de faire marcher le puissant « bouche à oreilles » tunisien.

Le case film est en anglais. ( Si vous ne parlez pas anglais, ne travaillez pas dans la publicité, de rien).

Sans oublier une petite Facebook App qui aura eu son succès bien mérité. Utilisant les codes du produit et de l’utilisation qu’en feront les tunisiens. Je vous laisse la découvrir…

Et cette même année verra apparaître des opérations bien plus audacieuses comme celle du « 16 juin 2014 ». Impensable à l’époque et encore aujourd’hui dans beaucoup de pays, cette campagne mobilisera les grands médias nationaux pour la bonne cause, celle de redonner un peu d’espoir aux Tunisiens après les lendemains de la Révolution. Baptisée « Hope », cette opération devra son succès à l’incroyable synchronisation entre les différents médias, au bon moment, au bon endroit et à la bonne heure.

Une idée originale et collaborative, entre les marques et les médias via l’agence de publicité afin de créer une vraie surprise. Cette opération ramènera le premier Lion, en or, du Maghreb.

(Toujours en anglais, deal with it)

 

L’envolée créative 

2012, toujours plus haut, toujours plus fort. Une belle et simple opération de communication, très risquée attirera les regards du monde entier sur Tunis et son potentiel. Dans un contexte tendu, les premières élections libres du pays, une association fera de cet enjeu le moment propice pour communiquer sur le fait que voter est essentiel pour créer une démocratie.

Elue meilleur publicité de l’année au TED et ayant gratté les plus grands awards possibles, dont le Grand Clio, 3 Lions d’or à Cannes, la publicité de l’année au TED, le Retour de Ben Ali signera aussi celui de la Tunisie comme place forte publicitaire en Afrique du Nord.

Voici ce magnifique cas (en anglais toujours, faites un effort)

 

Et pour cette année ?

Nul doute que l’opération « Mobiliser le 12ème homme » (dont le titre nous est familier en France à cause d’une autre opération)  fera elle aussi un carton plein aux festivals. Partant encore une fois d’une problématique de société, voici une activation maline  mise en place assez facilement.

Pour bien comprendre ce case, il faut avant tout savoir les conditions tendues dans le pays ces derniers mois. Les rassemblements pouvant donner lieu à des débordements très rapidement, comment faire lors des évènements sportifs ?

A vous de le découvrir… (toujours en anglais, arrêtez de regardez vos séries en VF)

 

Alors, qui veut tenter sa chance sous les palmiers ?