Après l’excellente campagne du pure player musical Deezer en France, c’est au tour de son concurrent direct Spotify de s’attaquer à une campagne médias d’envergure à destination du marché américain.

Lancé en 2011 aux États-Unis, Spotify, avec l’aide de son agence new-yorkaise Droga5, à l’inverse de centrer son discours sur la performance de sa plateforme ou bien des multitudes de titres disponibles, a décidé d’adopter un discours centré sur la musique, sa raison d’être et son impact sur la vie de chacun.

Sur le premier spot de 90 secondes, on entre dans la tête d’un individu qui s’interroge sur ce qu’est la musique…

« It’s been said that the best songs don’t give answers but instead ask questions. So, why? Why does music stop us in our tracks? Dictate if we pump a fist or swing it? Why can a song change the world? Because music is a force. For good. For change. For whatever. It’s a magnifying glass. A bullhorn. A stick in the gears and the tools to fix it. Because music is a need. An urge to be vindicated. It’s bigger than us. It lives inside us. Because we were all conceived to a 4:4 beat. Because music can’t be stopped. Can’t be contained. It’s never finished. Because music makes us scream ‘Coo coo ca choo’ and mean it. Because music is worth fighting for. Why? Because it’s music. »


Cette vidéo est complétée de 2 autres spots de 30 secondes nous rappelant des moments de vie accompagnés en musique, vécus par chacun.



Avez-vous remarqué ? Hormis un fond sonore des plus sobres nous invitant à nous plonger dans un état léthargique, aucun titre particulier ou type de musique n’est distinguable.

Cela permet de se focaliser sur les visuels ainsi que sur le message que Spotify souhaite véhiculer.
Cela permet également sans doute de ne pas axer la campagne envers des goûts spécifiques, de ne pas cliver la cible et ainsi toucher une audience plus large.

Cette campagne TV est complétée d’un dispositif print, dont voici les visuels :

spotify_Because_Music_Doesnt_Judge

SPOTIFY_Because_Mixtapes_Still_Work