On entend parler de cela depuis maintenant bientôt un mois ! Findus, ses lasagnes et nos amis les chevaux. La marque tente bien que mal de se relever face à ce bad buzz qui anime les médias depuis quelques semaines. Un malheureux évènement qui a encouragé tous les créatifs français à laisser libre court à leur imagination. En effet de nombreux détournements et créations sauvages  apparaissaient sur la toile dès les premières semaines. On retrouve comme d’habitude Martine ou encore les réactions de la part des potentiels concurrents de Findus.

Martine et Findus

L'homme qui murmurait à l'oreille des lasagnes

MINI - Findus

Findus et Maggi

Vauxhall Findus

Des créations plutôt drôles en général, qui font resurgir les anciens spots de la marque. Celle-ci communiquait déjà sur ses lasagnes en 1992 dans un spot familial avec un discours assez mal venu vu la situation actuelle : « Lasagnes à la bolognaise cuisinés du jour, je crois que vous allez être étonné ! »

Voir le spot

Pas de bol pour Findus qui en plus de ça fait l’objet d’un nouveau scandale autour d’un compte Twitter qui menacerait les internautes. Findus a bien évidemment démenti être à l’origine du compte et l’a fait suspendre immédiatement.

Findus et Twitter

Et c’est vendredi 22 février que la marque émerge et communique via un print visant à « rassurer » les consommateurs et à les informer des mesures mises en place. Soit un contrôle ADN pour l’ensemble des plats à base de bœuf.

L'engagement de Findus

Mais la saga redémarre quand l’agence Rosbeef réalise un print avec l’accroche suivante : « Chez Findus nous sommes à cheval sur la qualité et la provenance de nos ingrédients ». Une affiche qui a du faire « rire jaune » chez Findus.

Findus - Rosbeef

Fini ou pas fini, la saga Findus aura animé les internets ces dernières semaines ! Il ne manque plus qu’un film sur cette fameuse viande passée en Roumanie et la boucle serait bouclée !