Reprendre les codes d’une industrie bien loin de son initial territoire de marque, créer la confusion dans l’esprit de sa cible et ainsi accroître l’attention : voici ce à quoi s’est exercée la marque de distribution américaine : TARGET.

Détergent, viandes sous vide, gâteaux, chips, cornichons, tout y passe !
Ces types de produits du quotidien bénéficient pour la première fois des ferveurs de mannequins (on ne peut plus ravissantes), de musiques «trendy» dignes des défilés de mode ainsi que d’un univers épuré.
Cette campagne TV est donc tout naturellement intitulée : TARGET, «The everyday collection».

L’objectif de l’annonceur est-il de se repositionner vers un marché plus «haut de gamme», ou bien est-ce purement et simplement un pied de nez aux codes de la communication de luxe ?

L’avenir nous le dira.