SKYCIG cigarette electronique

Je ne vous apprends rien, la cigarette et tous les produits nocifs qui la composent sont mauvais pour la santé. De nombreuses mesures et restrictions ont d’ailleurs été mises en œuvres pour tenter de prévenir les fumeurs, qu’ils soient assidus ou en devenir. On a ainsi pu constater l’interdiction de fumer dans les lieux publiques depuis le 1er janvier 2008, ou encore les différentes images chocs apposées sur les paquets de cigarettes.
Néanmoins, bien que ces restrictions aient provoqué de nombreux débats, les résultats ne sont absolument pas convainquant et nombreuses sont les personnes qui continuent de se rendre chez les buralistes pour y acheter leur dose de nicotine.

Face à cette situation problématique, une « alternative » fait son apparition, la cigarette électronique. Malgré le fait que ce produit ne soit pas totalement saint, il reste nettement moins nocif qu’une cigarette normale et ne produit pas de fumée (mais de la vapeur), pour la plus grande joie des non fumeurs environnants.

Le gouvernement Britannique a probablement pris conscience de cela puisqu’après 50 années d’interdiction, il autorise à nouveau la diffusion de spots télévisés présentant ces produits nocifs pour la santé.
En revanche, si les fabricants de cigarettes électroniques veulent pouvoir bénéficier  de ce puissant média qu’est la télévision, ils doivent respecter plusieurs règles fixées par l’ASA (Advertising Standards Authority).

Ces règles se discernent parfaitement dans la publicité de la marque Skystart et son produit, la Skycig:

En effet, dans ce spot de 30 secondes, nulle trace de vapeur s’échappant des poumons des acteurs n’est visible, pas plus que le produit lui-même. De même, la publicité devra être diffusée à des horaires ciblant majoritairement les adultes.
Damien Scott, directeur commercial de la marque ayant passé 7 mois de travail sur le spot, explique que ce choix permet également aux futurs consommateurs de découvrir le produit en douceur, de se l’approprier sans brutalité, sans être uniquement obnubilé par la vue, inédite, d’un produit nocif dans une publicité télévisée. Le tout, en se parant aussi contre les éventuelles attaques issues des associations luttant contre le tabagisme.

Le spot met scène plusieurs personnes d’âge relativement jeune (20-25 ans) dans des situations quotidiennes telles que le réveil ou la prise de transport en commun, avec une voix-off récitant un texte intriguant et énigmatique : « Life is not about tomorrow, nor is it about yesterday. Life is about the moment, and now. Whoever you are, whatever you do, Life only asks you one question : Who will you share it with ? »
La marque a parfaitement compris que changer l’attitude et le comportement des fumeurs de longue date est une mission quasi impossible. C’est donc pour ça qu’elle a choisi de cibler principalement les jeunes, car si on ne peut rien faire pour les empêcher de commencer à fumer, on peut au moins leur proposer des produits légèrement moins néfastes.

Voici une vidéo présentant le produit et son mode d’utilisation:

Selon moi, Skystart a également décidé de donner un côté branché à ses protagonistes afin d’inscrire la cigarette électronique comme un accessoire « hype », pour l’instant encore destiné à une poignée d’early adopters, dans l’esprit des consommateurs. On les voit donc avec des écouteurs dans les oreilles, ou en soirée, un verre à la main, toujours leur paquet de Skycig à bonne distance. Car, en plus d’être moins nocive que la cigarette normale, la Skycig peut se fumer partout.

Néanmoins, la musique utilisée, ainsi que le débit et l’intonation de la voix-off donnent un aspect sérieux, presque grave au film. On a donc l’impression que la marque déplore le nombre croissant de fumeurs et qu’elle tente de se positionner comme étant salvatrice des générations futures.

Concernant le message délivré par la voix-off, voici comment je tends à l’interpréter :
On nous dit que peu importe comment était le quotidien des fumeurs avant les différentes législations et peu importe comment il sera dans le futur, seul le moment présent compte. À savoir qu’il est interdit de fumer dans les espaces publiques et que la cigarette tue chaque jour de nombreuses personnes. Pourquoi donc contester, manifester ou regretter le passé ? Quand on peut tout simplement trouver une alternative viable et originale, la Skycig, un produit issu de l’innovation technologique que représente la cigarette électronique.

Une autre marque devrait également diffuser son premier spot publicitaire ce weekend, il s’agit de E-lites, qui elle a choisit d’utiliser un registre beaucoup plus comique, en insistant sur l’accroche « you don’t know what you’re missing », en français « vous ne savez pas ce que vous ratez » (quand vous sortez à l’extérieur pour fumer une cigarette).
On y voit un père de famille manquant les premiers pas de son cher enfant. Lequel en profitera également pour réaliser la célèbre chorégraphie de la musique Gangnam style du chanteur Coréen Psy. Je vous laisse savourer ce moment de plaisir :

Pour finir, on peut se demander si le fait que ces publicités soient légalisées et diffusées au mois de janvier est un pur hasard ou bien si c’est un choix délibéré ? En effet, ce produit aiderait fortement certaines personnes à tenir leurs bonnes résolutions pour l’année 2013.