wreck-it-ralf-les-mondes-de-ralf-this-is-mission-brick-lane-street-8bitlane-disney-movie-film-pixel-1-600x371

À l’occasion de la sortie de Wreck-It Ralph (Les Mondes de Ralph), une campagne de communication haute en couleur a été organisée à Londres. Pour résumer, si vous n’avez pas vu le film : Ralph est le personnage méchant d’un jeu vidéo un peu obsolète. Il décide de se faire des copains et de partir à l’aventure dans d’autres mondes que le sien.

Pour marquer sa sortie, l’agence Fold7 a transformé une rue de Londres pour plonger les passants dans l’ambiance « 8-bits » des jeux vidéo. Le décor reprend les codes du film, qui fait des clins d’œil à des jeux plus ou moins connus et récents. Un site permet de continuer l’expérience online, en évoluant virtuellement dans la rue pour y trouver huit objets façon 8-bits. En mêlant de grands moyens et un sens du détail, communication IRL et digitale, la campagne a pu toucher une large cible : plus d’1.300.000 de likes sur Facebook,  plus de 3.300.000 vues YouTube pour la bandeannonce officielle en VO.

Cette campagne est un bel exemple d’utilisation des processus de transmédia storytelling et de gamification, qui donnent un côté ludique à la communication, qui n’est pas perçue comme un message mais comme une invitation. Ils sont beaucoup utilisés dans le cinéma où leur utilisation prend tout son sens. A l’instar des produits dérivés, ils permettent au public de plonger dans l’univers du film pendant plus de deux heures. La déclinaison de l’univers d’un film sur plusieurs médias permet de cibler différents types de publics et de les fédérer autour d’un même esprit et d’une même expérience.

Bref, trêve de blabla : une campagne sympathique et efficace, autour d’un film rafraîchissant.

wreck-it-ralf-les-mondes-de-ralf-this-is-mission-brick-lane-street-8bitlane-disney-movie-film-pixel-5-600x890