coca-mirage

À l’approche du fameux événement sportif et publicitaire qu’est le Super bowl, Coca Cola dévoile sa nouvelle campagne de communication intégrée intitulée « Mirage ». Le concept ? Trois équipes au profil bien distinct se trouvent dans un désert au climat plus qu’aride. On y découvre une bande de bad boys tout droit sortie du film Mad Max, un groupe de cow boys nonchalants, et une équipe de danseuses dignes du Crazy Horse.
Tous semblent assoiffés suite à un long et pénible périple au travers de cette étendue sableuse, quand soudain apparaît au loin une gigantesque bouteille de Coca cola. Se déclenche alors un combat pour arriver premier, auquel le spectateur assiste de manière impuissante. Manque de chance, cette énorme bouteille se trouve être un simple panneau publicitaire annonçant que la véritable boisson se trouve à 50 miles d’ici.

Les 3 équipes repartent donc dans leur lutte effrénée et forte heureusement cette fois-ci, le spectateur peut participer en votant pour ses personnages favoris.  En effet, Coca a décidé de permettre aux internautes de choisir l’équipe qu’ils préfèrent et de la supporter en semant des embuches sur le parcours des opposants.

En se rendant sur le site de l’opération (via son ordinateur, son mobile ou encore sa tablette) les internautes peuvent suivre en live la progression des différents clans et observer lequel leur plait le plus. Il suffit simplement ensuite de cliquer sur le bouton « Sabotage » pour pouvoir handicaper les clans adverses. Ces sabotages sont tous illustrés par une courte vidéo.
On peut ainsi détourner les cow boys de leur chemin en leur proposant un bain frais, ou encore constater l’interruption d’un livreur de la marque Domino’s pizza dans 3 des 15 spots « sabotages » proposés. Surprenant, car c’est la première fois que Coca décide d’intégrer une autre marque dans un de ses contenus créatifs pour le Super bowl. Néanmoins, ce choix paraît moins exclusif quand on devine l’augmentation de la consommation de pizzas durant les soirs de match. Chaque sabotage permet de faire perdre un nombre de secondes qui varie.
À travers cette campagne Coca se veut, comme à son habitude, sociale et participative et accroit donc sa présence sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Tumblr and Instagram, sur lesquels toutes les actualités concernant la campagne et la progression des clans sont consultables.

coca mirage site

Afin également d’augmenter la viralité de l’expérience, il est obligatoire de partager les différents sabotages effectués, sur Twitter ou Facebook, pour pouvoir en effectuer de nouveaux. Motivant, surtout lorsque l’on sait que les 50 000 premiers participants et inscrits gagneront des bons de réductions et des gratuités sur les produits Coca Cola.

La marque de boisson a décidé de faire durer cette campagne sur l’ensemble de la période du Super bowl et dévoilera le spot de 30 secondes présentant le clan gagnant ainsi que son arrivée tant attendue sur les lieux où se trouve la bouteille sacrée, lors de la finale du Super bowl.

Un très bon moyen donc d’ancrer l’expérience dans l’esprit des spectateurs, tout en poursuivant son objectif de distraction durant les pauses ou pendant les matchs. Coca consolide ainsi sa notoriété inébranlable et réussi également à proposer une distraction connexe aux matchs qui se déroulent sur la période.

Ne regrettez donc pas les célèbres ours polaires qui réagissaient en temps réel aux matchs l’année précédente, puisque cette nouvelle expérience sociale et digitale, poursuit le même but mais est beaucoup plus impliquante et saura vous divertir.

En s’intéressant de plus près au concept et à la création de la campagne, on comprend que Coca se positionne comme la boisson idéale pour assouvir sa soif. La marque cherche également à continuellement augmenter l’amour porté à la boisson, ce grâce à une expérience légèrement WTF, éloignée de ses habituels Ours blancs.

Coca met donc la barre très haute en matière d’efficacité publicitaire durant le Super Bowl. Reste à voir si une autre campagne fera plus parler d’elle.

Une campagne signée Wieden+Kennedy.