Si comme moi vous êtes bien plus amateur de malt que d’eau-de-vie, cette marque ne vous inspire sans doute pas grand chose. Il s’avère pourtant que Martell est une maison de cognac des plus respectées, fondée par Jean Martell il y a de cela quelques années (presque 300 à vrai dire).

C’est bien connu, en matière de publicité et de communication, une marque reconnue impose de grands moyens. Et selon moi, cette nouvelle campagne ne déroge pas à la règle.

martell_couverture

Les 15/20 premières secondes sont assez trompeuses. Encore un spot un peu pompeux, qui transpire les codes du luxe; émotion et pathos outrancier. Pour un simple verre de cognac ?!

C’est justement là que la vidéo prend tout son sens, là où de nombreuses marques de spiritueux ont pu se casser les dents. Ce cognac n’a rien de simple. Bien au contraire, il symbolise ce pouvoir d’accomplir de grandes choses, à l’image de son fondateur plusieurs années auparavant.

Du sculpteur qui s’apprête à travailler une pièce de bois, au chef d’orchestre à la tête d’une symphonie, on assiste avec plaisir à l’envol de ces futurs chefs d’oeuvres. Le film réalisée par BEING, l’agence intégrée du groupe TBWA, jouit d’une très grande qualité d’exécution (James Gray à la réalisation) : mise en scène, jeu de lumières et musique superbe en font une véritable ode à la réussite.

« Nous avons tous des ailes. Mais certains seulement savent s’en servir »

Et parce que l’on vous aime, le making-of ici :