Et voici un bel exemple de marketing collaboratif au pays du carnaval et de la samba.

Kibon, une marque dérivée du célèbre glacier français Miko, a eu la bonne idée de mettre en place un dispositif inédit au Brésil. Le principe est simple : et si l’on vous annonçait en caisse que votre glace est déjà payée, payeriez-vous la suivante à un(e) inconnu(e) ?

Partant de ce principe, une mécanique de promotion est activée, permettant de reporter la réduction uniquement si l’on ne brise pas la chaine.

C’est malin, efficace et bien pensé. Il ne reste plus qu’à faire un petit case film pour le présenter en festival et le tour est joué. C’est typiquement l’une des métamorphoses du marketing moderne à laquelle nous pouvons assister, une mutation des principes de base. Car il n’est pas évident aujourd’hui de trouver un mécanisme qui fonctionnera parfaitement et d’arriver à le vendre à son client.

Pari réussi donc, faites tourner un cône !

(le case film est en portugais mais facile à comprendre)