Le braquage, tout le monde connaît, mais connaissez-vous le braquage inversé ?

Nouvelle campagne d’Oak, sorte d’équivalent australien de notre candy’up local, les « Reverse Robberies » mettent en scène des voleurs d’un nouveau genre.

A travers le pays ce gang de braqueurs inversés investissent magasins et pavillons non pas pour voler mais bien pour déposer directement dans les frigos et les mains des gens des bouteilles de Oak, d’où les braquages inversés. Leur objectif ? Tuer la faim et la soif qui règnent dans le pays.

Drôle, fraîche et bien menée, ce concept des braquages inversés tombe à point nommé en ces temps de fragilité économique. Une idée au croisement du stunt et du brand content.

La page Facebook de l’événement met à jour toutes les aventures et le parcours de ces bons braqueurs, page que vous pouvez retrouver ci-dessous pour tout savoir:

https://www.facebook.com/oakmilk/app_450047385027920?ref=ts

Tout de suite les trois premiers braquages :