Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je suis directeur de la création, auteur, bloggeur et emmerdeuse professionnelle. Mon parcours est un peu biscornu car je ressemble plus à un électron libre qu’à un publicitaire. Depuis toujours ce qui me fait avancer ce n’est pas la carotte, mais la passion. Avant la pub, je vivais un grand amour avec des pinceaux et des mots. En démarrant le métier, j’ai essayé donc de dessiner les mots et d’écrire des visuels. Je ne m’en suis pas trop mal sortie -;-) Après un tour des belles américaines en Italie, je suis devenue DC dans un grand groupe à Milan. Une fois au sommet, un coup de foudre pour un GO au Club Med et j’ai tout quitté pour le suivre à Paris. Je suis redevenue rédac. D’Ecom à Bélier, d’Eurocom à EuroRCSG en passant par Synergies, j’ai fait un tour complet du groupe Havas. Puis, j’ai eu un coup de cœur pour les nouvelles technologies et j’ai décidé de lancer A CONTRARIO, la première agence virtuelle. C’était à l’époque où envoyer un PDF de la campagne par mail c’était « Odyssée dans l’espace ». Pas facile de faire vivre une agence OVNI à plein temps. Je suis donc passée de la science fiction au concret avec « AVANTI ». C’était une vraie agence avec de vrais Clients, de vrais budgets et même une vraie hôtesse d’accueil. Et, quelques années plus tard…des vraies emmerdes avec mon associé. J’ai donc opté pour une union libre avec agences et annonceurs. En parallèle, j’ai enseigné, écrit, animé des groupes sur les médias sociaux, édité deux blogs et lancé quelques pavés dans les idées reçues… Actuellement, je suis en pleine promo de mon bouquin, Langue de pub. J’assure des interviews, des conférences, tout en travaillant comme DC virtuel auprès d’agences et d’annonceurs. Et sans oublier de secouer le métier que j’adore : la pub.

La fin de l’année arrive à grands pas, j’aimerais savoir quelle a été ta campagne coup de cœur de 2012 et pourquoi ?

J’ai beaucoup aimé la suite de « L’Ours et le Chasseur » de Tippex. Car si savoir faire c’est déjà très bien, savoir refaire, c’est encore mieux. Bref, ce n’était pas du tout évident de faire une suite intelligente et créative à une campagne intelligente et créative.

http://www.lejoursanspub.fr/blog/index.php?post/2012/04/14/L-ours%2C-le-retour

J’ai aussi aimé la web-série de Bouygues Télécom, « Les Dumas ». Bien jouée, juste et drôle.

http://www.blogoergosum.com/33250-bouygues-telecom-lance-sa-web-serie-les-dumas

Et j’ai adoré la campagne norvégienne APT, Oslo pour la banque DnB NOR (Banque). Car je craque sur les histoires romantiques à la « Pretty Woman ». En tout cas, c’est bien trouvé, bien joué et très drôle.

George Clooney married! After one-night stand… par CulturePub

http://www.lejoursanspub.fr/blog/index.php?post/2012/01/11/Une-banque-tres-sexy

Je souhaite également savoir quelle campagne n’a pas été à la hauteur pour toi ? Ta déception de l’année ? 

Ah, alors là, je vais pousser un bon coup de gueule ! J’ai détesté le spot cannibale pour les glaces Little Baby, qui se définissent « desserts froids pour esprits ouverts ». Je ne dois pas avoir l’esprit très ouvert car j’ai eu beaucoup de mal à la digérer. La campagne, pas la glace. Je n’aime pas la provoc pour la provoc. J’aimerais bien savoir si malgré le nombre monstrueux de vues sur le Net, ça a donné à quelqu’un l’envie d’en manger.

Comment marche ton livre Langue de pub ?

Très bien. J’ai des super retours, les gens qui m’écrivent sont vraiment sympas, les jeunes me disent qu’ils ne le quittent plus, que c’est le vadémécum qui manquait au métier. Et les seniors me confient qu’ils apprennent des choses nouvelles et qui font une petite remise à niveau 😉 C’est le cadeau que chaque DC devrait offrir aux stagiaires. Ou chaque école à ses étudiants. Un cadeau d’arrivée ou de départ. En tout cas, si on veut réussir dans le métier, on ne peut pas s’en passer 😉

http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2212553420/lejoursanspub-2

Car, comme le dit mon annonce sur CBNews, « Si tu ne l’as pas, tu es mort ! »

Je suis aussi très fière de la couverture car elle reflète bien l’esprit du bouquin. C’est Sandrine Boulet, artiste & DA disjonctée, qui a gagné la « creative Battle ». Encore une idée un peu folle de se battre à coup de créations sur Facebook.

http://www.lejoursanspub.fr/blog/index.php?post/2011/11/21/Langue-de-pub-sur-Facebook

C’était absolument passionnant et ça a fini par créer des liens parmi les participants. Il y en a qui m’écrivent encore pour me demander quand on va recommencer. Bref, ce livre fait des miracles, il a même fait sortir la langue aux grands de la pub 😉

http://www.lejoursanspub.fr/languedepub/

Le jour sans pub, un blog ou un événement ?  

http://www.lejoursanspub.fr/blog/

L’un après l’autre. Jai lancé ce blog il y a 6 ans car c’était la manière la plus simple d’expliquer aux autruches, aux frileux et aux trouillards, et aux anorexiques de la communication, ce que je voulais réaliser avec mon équipe. Et pour recueillir les avis des lecteurs qui me suivaient pas à pas. Faire taire les annonceurs pendant 24 heures pour laisser les consommateurs s’exprimer, a été jugé par la pub comme de la pure folie ou une idée complètement naïve. Parler d’actes éthiques, citoyens et de respect, marchait très bien dans la théorie, mais de là à passer aux faits ! Nous avions vécu un véritable parcours du combattant pendant presque 3 ans. Avec le recul, je comprends que la pub n’était pas encore prête à prendre un tournant. Elle y arrive maintenant, tout doucement, ou en tout cas, elle avance. On a perdu 10 ans entre temps, mais bon. Le verre à moitié plein c’est que « Le Jour Sans pub » a été sélectionné en 2008 comme l’une des meilleures idées durables de l’année, par le WWF. Et le blog homonyme comme l’un des meilleurs bogs de pub de la toile par Stratégies. Actuellement il est même dans le « top ten » des Golden blogs Awards 2012.

Et Puisque moi je, l’autre blog ? 

http://puisquemoije.over-blog.fr 

C’est un vide-poche où j’écris quand, et si, j’ai l’envie et le temps. Ca peut être sur une expo, des fringues, un voyage, une recette italienne, un bouquin. Parfois je teste un produit, un service, parfois on me paye pour en parler. Dans ce cas, je me réserve le droit d’en dire du mal, si je le trouve nul-;-)

Tu as des nouveaux projets ?

Oui, plusieurs, mais plus particulièrement un, basé sur le concept du partage. Je pense qu’aujourd’hui si on veut dire « Fuck à la crise ! », la société doit passer de l’individualisme au partage. J’ai commencé par ouvrir un volet sur mon blog « Qui connait quelqu’un qui ? » pour lancer le bouche à oreille pour trouver un job. Ca démarre doucement, les gens ont du mal à lâcher l’info et le reflexe n’est pas encore acquis, mais ça viendra. Suis-je trop à l’avance ? Tu me conseilles qui ? J’y vais ou j’attends ?