Les fêtes de Noël approchent et avec elles leur lot de publicités faisant de ce moment un enjeu stratégique commercialement parlant.

Barclaycard a profité de ce moment propice aux achats pour lancer une formidable campagne intégrée sur tous les écrans de Grande-Bretagne. Barclaycard est un fournisseur de cartes bancaires qui axe principalement son développement sur le paiement sans contact ces derniers temps.
Cette campagne vise donc à montrer à quel point Barclaycard facilite les paiements dans une période où les magasins sont pris d’assaut. Afin de valoriser le paiement sans contact, Barclaycard développe une campagne où le digital a la part belle. En effet, la technologie n’est jamais mieux vendue que par des prouesses technologiques !

La campagne met en scène un père de famille en plein doute sur le choix du jouet idéal pour son fils à l’occasion de Noël. Nous nous retrouvons alors dans un univers fortement inspiré du dessin animé mythique « Toy Story » où une peluche, Mr. B, va guider le père de famille dans un gigantesque magasin de jouets vivants. Les jouets sont complètement animés en 3D à partir d’un véritable shooting et le résultat est tout simplement impressionnant pour un spot publicitaire.

Malgré cette réalisation technique de premier ordre, vous me direz que jusqu’ici il n’y a rien de bien novateur, la publicité ne faisant que reprendre le succès de « Toy Story ». Mais le dispositif va plus loin que ça.

En effet, le consommateur est incité à agir en interaction avec le spot.  En ouvrant Shazam sur son smartphone et en taggant la pub le téléspectateur peut accéder à un concours pour remporter une journée de shopping à New York. Grâce à un partenariat entre Barclaycard et un hôpital pour enfants, 5£ sont reversés à chaque fois qu’un consommateur remportera un lot en taggant le spot. Pour gagner, rien de plus simple, les horaires de diffusion du spot sont indiqués sur la page Facebook et il suffit d’avoir télécharger Shazam et l’appli dédiée Barclaycard. Cette application disponible gratuitement sur l’AppStore permet de mettre en scène les personnages principaux de la campagne et de lier complètement le jeu au spot.

Ce ne sont pas moins de 15000£ qui seront distribués à l’hôpital afin d’améliorer les conditions de vie des enfants malades.

En plus de ces dons en argent, tous les jouets shootés lors du tournage de ce spot ont été redistribué à des associations aidant les enfants en difficulté.

En complément, Barclaycard a complétement relooké sa page [highlight]Facebook[/highlight]  aux couleurs de la campagne en mettant en avant le personnage de Mr. B et le hashtag oficiel de la campagne : #pickatoy. Ce hashtag est bien entendu relayé sur [highlight]Twitter [/highlight]où là encore Mr. B est mis en avant dans la profile picture. Les followers de Barclaycard utilisent alors ce hashtag pour parler de leurs jouets ou cadeaux de rêve qu’ils pourront bien entendu acheter facilement grâce à la technologie développée.

La campagne lancée officiellement hier connaîtra un véritable écho aujourd’hui avec la diffusion du spot lors de la finale de XFactor, un rendez-vous télévisuel incontournable en Angleterre.

Cette campagne, réalisée par BBH London, montre à quel point la transversalité entre les différents canaux de diffusion est un sujet majeur dans la publicité à l’heure actuelle. Ce dispositif est également intéressant dans le sens où il met le consommateur au centre de la campagne. Le produit vendu est là pour faciliter la vie du consommateur et pour qu’il puisse se consacrer uniquement au plaisir des fêtes de Noël sans en connaître les inconvénients habituels. En créant une campagne divertissante, Barclaycard est cohérent avec son désir d’apporter plus de simplicité et de redonner tout leur plaisir aux achats de Noël. Le pourvoyeur de solutions de paiement apparaît alors comme un allié du consommateur et la marque marque des points sur le plan de l’affectivité.

Spot Barclaycard Toys

Making of