Un spammé sachant bien spammer, il est évident qu’il est le mieux placé pour renvoyer la balle.
C’est ce postulat que Microsoft à adopté afin de redorer le blason de sa célèbre messagerie. Célèbre, mais pour les mauvaises raisons. Hotmail représente le summum de la messagerie-poubelle, le bon vieux MSN que nous connaissions étant ados. Bref, le pire de la boîte e-mail, un concentré de mocheté et de lenteur.

C’est donc en Suède qu’une opération “bras tendus” s’est mise en place. Aidée d’une campagne virale, c’est le cas de le dire, afin de répondre aux spammeurs et ainsi les inviter à développer leur potentiel de manière plus intéressante. Personnellement, je reste peu convaincu par ce dispositif mais l’idée est bien trouvée. Et l’on sait tous qu’un bon case film est une aide précieuse pour nous enchanter, même s’il est destiné à nous fourguer les patates du Gers.

Surtout que lorsque l’on s’appelle Microsoft, on a forcément mauvaise presse. Publicitairement parlant, la firme aux quatre carrés reste en retrait, et rare sont ses occasions de riposter face à des géants comme Apple et sa terriblement efficace agence TBWA/Chiat/Day. Ici, on ne réinvente pas la roue mais on contribue à marquer un point, c’est déjà ça.

En ce qui me concerne, Céline de Rostand continuera à parler à ce pot-pourri que représente mon adresse de teenager à chiffres et underscores.