Tous les directeurs artistiques le savent, chaque année le Club des directeurs artistiques leur réserve une compétition rien que pour eux, l’occasion de reconnaître leur talent lors d’une soirée où l’on ne repart pas uniquement avec un trophée sous le bras. C’est donc à l’occasion de sa cérémonie annuelle que le club des directeurs artistiques ukrainien a décidé de s’afficher avec cette campagne Print.

Le club des directeurs artistiques à cette année décidé de récompenser ceux qui n’ont pas l’habitude de gagner (AKA les loosers) avec l’idée que parmi les perdants peuvent se trouver des gagnants. On retrouve alors trois affiches toutes en références littéraires, cinématographiques et même geek. Il y en a pour tous les goûts. Voir la culture geek investir de plus en plus la culture publicitaire fait par ailleurs vraiment plaisir à voir, signe d’un milieu qui se rafraîchit. Un vrai coup de coeur pour la DA enfin avec un dessin plus proche de la bande dessinée, sombre et coloré, cruel et bon enfant à la fois.

On se retrouve après pour une séquence flashback avec la campagne du club des directeurs artistiques américains de ce début d’année !

On retrouve maintenant la campagne déployée par DDB New York pour annoncer les 91e Art Directors Club Awards de 2012, une campagne dans l’auto-dérision maximale du métier qui rappelle, comme l’excellent tumblr thisadvertisinglife ce que c’est, la pub.