L’iPad mini, une déception maxi ?

5
494

Hier soir, Apple organisait une de ses fameuses « keynote » pour nous présenter, entre autres, un produit attendu par tous depuis bien longtemps : l’iPad mini.

Après des années de rumeurs sur sa sortie, cet iPad aux dimensions réduites mais au prix conséquent voit enfin le jour pour essayer de faire de Apple un acteur majeur sur le marché des tablettes de petite taille actuellement dominé par Google et son Nexus ou encore le Kindle de Amazon.

Pour accompagner la sortie de son nouveau bébé, la marque à la pomme a comme d’habitude produit un spot de 30 secondes qui sera diffusé à la télévision. Malheureusement, contrairement aux spots habituels, par exemple celui de la nouvelle gamme d’iPod, cette publicité nous laisse sur notre faim.

Le spot est axé sur une comparaison avec l’iPad classique. En effet, autour d’un morceau de piano joué sur la tablette, il nous démontre que l’utilisation des deux appareils est sensiblement la même.A un doigt près…

Stratégie réfléchie ou erreur ? La deuxième piste nous semble la plus juste. En effet, dans un contexte où beaucoup d’observateurs se demandent ce que va réellement apporter l’iPad mini en terme d’utilisation, cette publicité nous prouve que la différence est infime, voire inexistante.

Ce n’est peut être pas la meilleure façon de promouvoir ce produit qui risque déjà d’avoir du mal à trouver son public. On peut donc se demander si Apple croit réellement au bel avenir de son produit et si ce lancement n’est pas purement fait dans l’optique de se mêler à la concurrence sur le segment pour ne pas laisser ses deux concurrents seuls sur ce marché.

Nous nous consolerons cependant en notant que ce spot reste très réussi sur la forme. En reprenant une esthétique minimaliste et mettant en avant le produit uniquement, Apple reste fidèle à lui-même et nous propose un joli film.

L’esthétique au profit de l’innovation ? Espérons alors que Apple ne devienne pas simplement une marque de design et continue de nous étonner avec des produits réellement innovants et révolutionnaires.

Ce n’a pas l’air d’être le cas avec cet iPad mini au prix maxi.

5 COMMENTAIRES

  1. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ton point de vue. Je ne pense pas qu’il faille considérer l’iPad Mini comme une nouveauté à part entière.

    Mais davantage comme une déclinaison d’un produit existant permettant de répondre à un marché qui a prouvé l’existence d’une demande avec justement des produits comme les Nexus et autres Kindle.

    Je considère l’iPad Mini plutôt comme le 13″ des Macbook Pro. Le même produit, en moins encombrant, répondant aux mêmes besoins et avec les mêmes spécificités.

    • Je suis d’accord avec une grande partie de ton argumentation. Mais malheureusement, l’offre prix de Apple pour le Mini n’est pas cohérente avec ce positionnement alors. La différence de prix n’est pas assez importante pour créer une différence entre ces deux produits.
      De plus, la différence de taille n’est pas non plus gigantesque et à prix légèrement supérieur, la majorité des consommateurs risque de choisir la version « normale ».

      Merci pour ton avis !

      • Disons que l’offre tarifaire est cohérente avec Apple … On retrouve un positionnement haut de gamme comme avec l’iPhone et les Mac.

        De mon point de vue, les prix de l’iPad ont été agressifs car ils « créaient » et arrivaient sur ce marché. Quant au marché des tablettes 7″, Apple arrive en suiveurs, et on retrouve les habitudes de la marque …

        Et si je ne me trompe pas, il faut noter qu’au niveau pur hardware l’iPad Mini est supérieur à un Nexus ou un Note (je parle même pas d’un Kindle), pour une machine plus fine, et moins lourde (qu’un Nexus).

        Après la différence avec l’iPad 2 (je suis étonné déjà qu’il reste au catalogue), elle permet d’avoir le choix à specs quasi equivalentes. J’ai eu un iPad 1st gen, et je suis davantage intéressé par un Mini de par son format plus pratique, sachant qu’il affiche autant d’infos qu’un 10″.

        • L’iPad Mini étant visiblement basé sur les mêmes composants que l’iPad 2, non niveau pur hardware l’iPad Mini n’est pas supérior ni au Nexus, ni au Kindle Fire HD.

          Ah, et quoi qu’il en soit, une tablette 7″ avec ce form-factor n’a aucun intérêt, la largeur empêchant de le mettre dans une poche, mais aussi de le tenir (de manière confortable) à une main. Il s’agit plus d’une « alternative » à l’iPad 10″, qui ne tient pas compte de la différence d’usage entre deux tablettes de tailles différentes.

          Enfin… on verra bien ce qu’annonce Google le 29.

Comments are closed.