L’agence brésilienne F / Nazca Saatchi & Saatchi vient de dévoiler pour Action Aid une nouvelle campagne interactive sur tablette : Inversion. Action Aid, ONG ayant pour mission de mettre fin à la pauvreté dans le monde s’exprime ici avec une utilisation maline de la tablette couplée à un message coup de poing : “Poverty is just like this : hard to turn around”.

Sans plus attendre, voici le film de l’opération :

Action Aid n’est pas la première ONG à user de l’interactivité sur tablette pour sensibiliser une audience à un problème de cette importance. Quelques temps auparavant on a pu déjà apercevoir des opérations d’Amnesty International sur la torture, de VGT contre la fourrure ou encore BFF en Allemagne contre la violence domestique. Trois cas que vous pouvez retrouvez ci-dessous :

Amnesty International

VGT – Blood sticks to every genuine fur

BFF – Beaten facts

La publicité sur tablette rencontre un intérêt grandissant de la part des annonceurs qui souhaitent profiter d’un équipement croissant de la population en tablettes mais également de nouvelles habitudes de consommation. Les utilisateurs de tablettes sont en effet de plus gros consommateurs que sur smartphone (dépenses 54% supérieures) ou sur PC fixe (plus de 20% supérieures), le confort lié à l’utilisation des tablettes, principalement utilisées dans un cadre détendu comme le canapé ou le lit, étant naturellement enclin à une consommation plus importante.

Les utilisateurs de tablettes sont également plus sensibles à la publicité sous ce format qu’ils jugent plus agréable. Comme vous pouvez le voir dans cette étude réalisée par l’agence Nielsen, les achats en provenance d’une publicité sur tablette sont de plus en plus importants, signe de ROI plus importants pour les annonceurs mais surtout d’une créativité nouvelle.

Le format bien sûr explique son attractivité même s’il on peut risquer qu’il s’agisse d’un simple effet dû à la nouveauté. L’interactivité en revanche est le vrai plus apporté aux terminaux mobiles, les smartphones comme les tablettes.  C’est principalement avec ces dernières que l’effet prend entièrement sa dimension de par sa théâtralité sur demande. L’internaute devient un acteur à part entière de l’opération, l’activateur du message. L’interactivité devient un dialogue BtoC 2.0 conjuguant divertissement, intelligence et simplicité.

Retourner l’iPad pour découvrir le message dans le cas d’Action Aid ou essayer de passer l’annonce pour Amnesty ou VGT sont des moyens simple de représenter par un simple geste rituel la complexité et la gravité des grandes causes tout en prenant part à celles-ci.

Reste toutefois à connaître les résultats de ces expériences mobiles dans le cas des ONG. Cependant la facilité caractéristique des tablettes quant au passage à l’action et au paiement pourrait bien devenir une vraie source de fonds nouveaux et d’engagement pour toutes les organismes.

Sources : Arterisk,  egate-solutionsemarketing, Marketing-mobile