Bien que ce samedi 23 juin ait été sportivement frustrant pour beaucoup de Français, d’autres ont connu la gloire. Pour les plus chanceux, ce n’était pas dans le petit écran que l’action se passait, mais bien à Cannes, pendant le 59ème Festival de la Créativité Publicitaire.

Nous vous proposons donc un bilan de ce qui s’est passé du 17 au 23 juin, sur la Croisette.

 

Catégorie Film Craft Lions :

En effet, BETC et Canal+ ont égayé l’univers publicitaire français en remportant, avec le fameux film “Bear“, le Grand Prix dans la catégorie Film Craft. Ce prix souligne la qualité de la réalisation d’un film publicitaire (réalisation/montage/production/effets…). Ce Grand Prix symbolise la réussite de ce film dans cette catégorie : BETC est rentré à Paris avec 3 Lions d’Or (Réalistion, Effets Spéciaux, Texte).

Cette catégorie a également permis à Marcel de se distinguer par un Lion d’Or avec le film “L’Odyssée”, et ses effets spéciaux, dont on ne se lassera jamais…

 

Catégorie Film Lions :

Cette catégorie a également vu BETC partir avec un 4ème Lion doré. A la différence la catégorie précédente, c’est la qualité du film en lui-même qui est célébrée (et non le processus de réalisation).

Le Grand Prix a été logiquement distribué à Creative Artists Agency et son magnifique film “Back to the Start” réalisé pour la chaîne de fast-food Chipotle.

 

Catégorie Brand Content & Entertainment Lions :

“Back to the Start” a également gagné le Grand Prix dans cette catégorie, félicitant les campagnes utilisant des moyens plus originaux que les médias/méthodes classiques.

Ogilvy Paris est l’agence française qui s’est démarquée dans cette catégorie avec un Lion d’Argent (“A step from Zero” – Coke Zero) et un Lion de Bronze (“The Worst Breath in the World” – Tic Tac).

 

Catégorie Direct Lions :

DDB Paris s’est distingué dans cette catégorie, remportant un Lion d’Or avec l’application Facebook MINI MAPS. En effet, MINI France a su fidéliser ses fans à la marque en leur proposant une interactivité originale.

 

Catégorie Press Lions :

En plus du film Cartier “L’Odyssée”, Marcel a remporté un autre Lion d’Or avec la campagne Never Hide pour Ray-Ban.

 

Cette catégorie a donc été assez flatteuse pour la création française car Y&R Paris s’est également distingué avec un Lion d’Or, avec la campagne presse réalisée pour Sufrider Foundation.
A noter, le succès pour Benetton avec la campagne Unhate, qui lui offre le Grand Prix dans cette catégorie. La polémique continue…

 

Catégorie Outdoor Lions :

Cette catégorie a permis à deux annonceurs et deux agences de se distinguer avec un Grand Prix.

Le premier a été attribué à Ogilvy Shanghai pour l’affichage “Hands” de Coca-Cola, et le second à la Mercedes-Benz “invisible” réalisée par Jung Von Matt.

 

Catégorie Cyber Lions :

Petite déception pour les agences françaises dans cette catégorie. En effet, pas de Lion d’Or, mais l’argent pour “Sexy Fingers” de JWT Paris et le bronze pour Buzzman et l’anniversaire de l’expérience Tipp-Ex.

 

Déception pour la France dans les catégories Design, Creative Effectiveness, Radio, Titanium & Integrated, et Mobile : aucune agence n’a réussi à séduire les jurys.

 

Le bilan est dont relativement mitigé pour les agences françaises, qui ont quitté le Festival avec 32 trophées, contre 38 l’année précédente. BETC a été le porte-drapeau de la Nation, grâce au film “Bear” pour Canal+, qui a reçu 6 distinctions dont un Grand Prix. Marcel, Y&R, CLM BBDO, DDB, JWT, Publicis Conseil, Buzzman ont également pu retourner à Paris avec des Lions.

 

Vivement l’année prochaine !

 

Sources : http://www.canneslions.com/