Vous connaissez tous le light painting, cette technique qui permet de dessiner dans les airs puis de faire apparaitre son dessin en le photographiant, et qui est utilisé, par exemple, dans le dernier clip des Enfoirés.

Au Brésil, l’agence Z+ Comunicaçao a eu l’idée de jouer avec cette technologie pour promouvoir le Neon, le nouveau préservatif fluorescent de la marque Prudence.

Et pour cela, quoi de mieux que de reprendre les vieux fantasmes collectifs ?
En utilisant  le light painting pour représenter les mouvements de va et vient d’un homme utilisant un préservatif Neon, l’agence brésilienne revisite les vieux fantasmes de la copine sur le capot de la voiture, de la serveuse sur la table de billard et bien évidemment, l’éternelle secrétaire couchant avec son patron sur la photocopieuse.

Des visuels un peu longs à déchiffrer mais un concept et une création très sympa.